L’agriculture familiale joue un rôle clé dans l’agenda 2030 pour le Développement Durable, qui s’engage en faveur d’un développement durable et intégral prenant en compte les personnes et la planète.

Parmi les 17 objectifs de développement durable (ODD), une grande partie est liée à l’agriculture familiale et à l’environnement rural. Plusieurs objectifs soulignent de façon explicite la nécessité de mettre fin à la pauvreté et à la faim, d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer la nutrition en promouvant une agriculture durable.

Mais en même temps, il y a une interrelation avec des objectifs où l’agriculture familiale joue un rôle très important et qui ont à voir – entre autres – avec l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, la disponibilité de l’eau et sa gestion durable, l’accès à l’énergie, les systèmes de consommation et de production durables, la lutte contre le changement climatique et la promotion de l’utilisation durable des écosystèmes, la santé ou l’éducation. Les coopératives renforcent leur rôle dans le cadre du programme de développement pour 2030, avec des valeurs telles que la démocratie, l’égalité et l’accès à différentes ressources.

ODD 2 : Faim « zéro »

Il s’agit de la nourriture, de la façon dont elle est cultivée, produite, consommée, échangée, transportée, stockée et commercialisée, établissant un lien fondamental entre les personnes et la planète, et la voie vers une alimentation durable pour l’humanité.

ODD 1: Pas de pauvreté

L’agriculture familiale joue un rôle central, car pour atteindre cet objectif, les efforts doivent se concentrer sur l’environnement rural, notamment en favorisant les principaux acteurs du changement, les agriculteurs et les agricultrices familiaux (y compris les pêcheurs artisanaux et les bergers), en améliorant la capacité locale de production et d’accès à la nourriture et en mettant en place des systèmes de protection sociale.

ODD 5: Égalité de genre et autonomisation des femmes

Le renforcement du statut des femmes dans l’agriculture familiale et de leurs droits, la garantie de l’égalité d’accès aux ressources productives, aux services de crédit, aux assurances, à la formation et à la vulgarisation agricole sont essentiels à la réalisation de cet objectif.

ODD 6 et ODD 7: Eau propre et assainissement, et énergie propre et d’un coût abordable

L’agriculture est le secteur qui consomme la plus grande quantité d’eau (70 % des usages) et nécessite une quantité d’énergie considérable pour son développement. Au cours de l’AIAF 2014, l’efficacité de l’agriculture familiale dans la production alimentaire durable a été mise en évidence, ce qui doit se refléter dans les politiques de soutien envers ce type de production.

ODD 12: Consommation et production durables
ODD 15: Promouvoir la vie terrestre, lutter contre la désertification, enrayer et inverser la dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

L’agriculture familiale peut jouer un rôle majeur dans la réduction des niveaux élevés de pertes après récolte et de gaspillage alimentaire si elle dispose d’investissements adéquats pour améliorer les infrastructures rurales, notamment les communications, le transport, le stockage de l’énergie, l’efficacité et le recyclage des déchets tout au long de la chaîne de valeur, entre autres.

ODD 11: Villes et communautés durables

Un développement territorial harmonieux exige une amélioration des interactions constantes entre les environnements ruraux et urbains, qui se manifestent à travers les systèmes alimentaires et de nombreux autres aspects sociaux et économiques.

ODD 13: Lutte contre les changements climatiques

Pour y parvenir, des technologies durables et appropriées doivent être mises à disposition afin d’accroître la capacité d’adaptation, d’atténuation et de résilience des exploitations agricoles familiales.

ODD 14: Vie aquatique

Le secteur de la pêche à petite échelle, qui répond à la définition de l’agriculture familiale, représente environ la moitié des prises mondiales de poissons.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

La collaboration des agriculteurs et des agricultrices familiaux au sein de coopératives (ou d’organisations similaires) est un outil essentiel dans la lutte contre la pauvreté et pour le progrès des droits fondamentaux qui ont trait à l’alimentation, à la santé, à la participation, à la protection sociale ou à l’égalité et à la non-discrimination.

Les coopératives agricoles peuvent également jouer un rôle crucial dans l’autonomisation économique et sociale des femmes et des jeunes, ainsi que des personnes et des groupes en situation de plus grande vulnérabilité. Leur rôle dans la création d’emplois ruraux durables est essentiel dans la création de communautés résilientes.